Le sommet national pour les femmes autochtones

Le Congrès des peuples autochtones (CPA) a respectueusement soumis le présent document de base afin d’appuyer le cinquième Sommet national des femmes autochtones qui s’est tenu en mars 2017 à Toronto. Les objectifs du sommet étaient de travailler à l’autonomisation continue des femmes autochtones, y compris des jeunes et des aînés. Dans cette prise de position, le CPA répond aux trois domaines politiques identifiés lors de ce sommet et formule des recommandations à ce sujet: donner aux femmes les moyens de faire face aux transitions de vie; Accès aux opportunités; Mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et de la Commission Vérité et réconciliation au sein d’une culture adaptée et tenant compte des sexospécificités. Chaque domaine politique comprend un ensemble de thèmes décrivant notre position et nos appels à l’action.

Cette prise de position a été conçue pour encourager la discussion sur les sujets du sommet liés à la vie et aux expériences des femmes et des filles autochtones vivant en milieu urbain. Dans un esprit de réconciliation, le CPA attire l’attention sur les propos du premier ministre Justin Trudeau: « Aucune relation n’est plus importante pour notre gouvernement ni pour le Canada que notre relation avec les peuples autochtones. Aujourd’hui, nous réaffirmons l’engagement de notre gouvernement à l’égard d’une nouvelle relation de nation à nation entre le Canada et les peuples autochtones, une relation fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la confiance, la collaboration et le partenariat ». C’est avec ces mots et tout le sens qu’ils peuvent avoir, que nous donnons notre point de vue sur le rôle que le Canada devrait jouer activement à l’égard des positions exposées dans le présent document.

 

Exposé de position – Sommet national des femmes autochtones de 2017