Chef national

Elmer St. Pierre – Chef national, Congrès des peuples autochtones

Elmer St. Pierre a été élu chef national lors de l’Assemblée générale annuelle du 3 octobre du Congrès des peuples autochtones (CPA) 2020.

Le chef St. Pierre défend depuis toujours les droits des peuples autochtones, en particulier les collectivités hors réserve et non inscrites. À 25 ans, il s’engage dans le mouvement métis. En 2006, il devient vice-chef de la Coalition des peuples autochtones de l’Ontario et, en 2019, il devient chef de la même Coalition des peuples autochtones de l’Ontario. Lors de l’Assemblée générale annuelle du CPA 2019, il devient membre du conseil d’administration du CPA.

Lors de l’AGA du CPA 2020, le chef St. Pierre a déclaré : « Ma famille a connu un mode de vie très traditionnel. À l’âge de quinze ans, l’une de mes tâches quotidiennes était de vérifier la ligne de pièges de mon père avant d’aller à l’école. Je suis fier qu’il m’ait appris à chasser. Ma mère était une femme forte qui m’a appris l’importance des méthodes traditionnelles. Depuis ce jour, j’apprécie le savoir ancestral dans ma vie ».

En tant que chef national, sa priorité est de veiller à la mise en œuvre du jugement CPA-Daniels qu’il considère comme l’un des plus grands enjeux auxquels font face les peuples autochtones hors réserve. En outre, il appuie la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA), la concrétisation de l’Accord politique CPA-Canada de 2018 et il soutient les organismes d’affiliation provinciale et territoriale du CPA.

En ce qui concerne la tradition et la culture, le chef St. Pierre déclare : « La culture forme une grande partie de ma famille ; mes garçons sont des batteurs de tambour, mes filles et mes petits-enfants sont des danseurs traditionnels. L’objectif de toute ma vie a été de faire de mon mieux pour ma famille et ma collectivité. Mon objectif a également été d’aider d’autres familles autochtones à défendre leurs droits. »